Il est une des spécialités de notre chère Provence dont je suis particulièrement friande : la pompe à huile.

Au travers un groupe de cuisine j'ai pu constater que les personnes n'étant pas du sud étaient un peu rebutées par le nom de cette spécialité l'imaginant grasse j'avoue que le nom pompe à huile peut laisser penser cela.

En réalité pas du tout ! Il s'agit en fait d'une fougasse parfumée à l'huile d'olive et à la fleur d'oranger.

On lui doit son nom du fait qu'en Provence il était de tradition d'utiliser de la farine pour pomper les restes d'huile d'olive au fond des cuves.

A cette pâte était alors ajouté du sucre et après cuisson on obtenait un délicieux biscuit.

La pompe à huile n'est donc dégoulinante d'huile, mais une délicieuse pâte briochée parfumée.

Elle fait parti des 13 desserts provençaux mais attention il ne faut pas la couper mais la rompre au risque d'être ruiné l'année suivante !!

Depuis l'année dernière j'ai testé plusieurs recettes puis avec tous ces tests j'ai fini par trouver mes propres dosages ceux qui conviennent le mieux à mes petites papilles

 

pompe à huile, huile d'olive, fleur d'oranger, brioche

LES INGREDIENTS

460g de farine T45

Fleur d'oranger

Huile d'olive

85g de cassonade

1 oeuf

20g de levure de boulanger fraîche

Lait

Eau

LA RECETTE

Faire chauffer 15cl  d'eau au micro-ondes quelques secondes seulement, l'eau doit être chaude mais surtout pas bouillante.

Dans cette eau ajouter la cassonade, 3 cuillères à soupe d'huile d'olive, 3 cuillères à soupe de fleur d'oranger, l'oeuf, et la levure fraîche émiettée.

Bien mélanger jusqu'à ce que la levure s'incorpore complètement.

Préchauffer le four en mode chauffe plat à 40°C

Mettre la farine dans la cuve d'un robot et pétrir à l'aide du crocher, ou avec le Thermomix en mode pétrin.

Quelques minutes suffisent dès que vous obtenez une boule homogène vous pouvez stopper le pétrissage.

Mettre la pâte en boule dans un saladier (si la pâte colle vous pouvez légèrement fariner)  puis dans le four à 40°C pour qu'elle lève, recouvrir le dessus du saladier pour ne pas que la pâte sèche, personnellement j'ai mis une silpat.

Vous pouvez aussi mettre le saladier près d'un chauffage ou l'été derrière une fenêtre ensoleillée.

Faire lever la pâte entre 1h et 1h30 elle doit doubler de volume.

Une fois la pâte levée, la sortir et la diviser en deux pâtons de poids égal que vous dégazerez

Etalez la pâte sur une épaisseur d'environ 2 cm dans une forme un peu ovale, attention à ne pas trop l'étaler au risque d'obtenir une pompe trop plate et sèche.

Faire 3 entailles en épis, puis bien les ouvrir pour ne pas qu'elles se referment à la cuisson, et laisser poser encore 20-30 minutes

Préchauffer le four à 180°C en châleur tournante

A l'aide d'un pinceau badigeonner la pâte de lait. Certaines personnes utilisent un jaune d'oeuf mais aimant les brioches plutôt blanches que trop dorées j'utilise du lait.

Enfourner les pompes à huile sur deux niveaux pour 15 minutes et à mi-cuisson les alterner dans le four sinon vous risquez d'en avoir une plus cuite que l'autre.

Dans un ramequin verser 1 cuillère à soupe d'huile d'olive et 1 cuillère à soupe de fleur d'oranger et mélanger.

A la sortie du four badigeonner chaque pompe à huile du mélange huile d'olive/fleur d'oranger.

Laisser tiédir et déguster.

dessert de noel, tradition provencale, pompe à huile
fougasse fleur d'oranger, dessert provencale, 13 desserts
pompe à huile, rapide, kenwood, thermomix, parfum de provence
gibassier, huile d'olive, fleur d'oranger, provence, dessert traditionnel